APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Modéré par : chris max Claude 
Index du Forum » » Divers » » Aider en français une élève dyslexique
AuteurAider en français une élève dyslexique
Salome14
2  

Salome14
  Posté : 20-03-2017 21:34

Bonjour,

Actuellement en pleine préparation du CRPE et ingénieur en génie biologique, j'ai décidé de mettre à profit mes compétences au service d'élèves en difficulté comme il m'a déjà été donné de faire durant ma vie étudiante.
J'ai donc accepté d'aider une élève de 5ème atteinte de dyslexie-dysorthographie en français.

Je me suis donc procurée un ouvrage afin de mieux comprendre le fonctionnement et le raisonnement de ces élèves, ce que je découvrais complètement.

Son niveau étant vraiment très bas, les bases étaient pour moi, toutes à revoir. J'ai donc recommencé par la base (une phrase commence par une majuscule, finit pas un point...) en tâtonnant pour voir où se situaient précisément ses difficultés.
Elle déteste lire, déteste écrire...

Je lui ai donné un roman spécialement prévu pour les enfants dyslexiques mais malgré cela, elle ne comprenait pas le sens du texte (bon, honnêtement, l'histoire était un peu alambiquée malgré le fait que le roman soit adapté pour son âge...). J'ai donc abandonné de travailler sur ce type de format.

J'ai trouvé également des fiches exercices sur internet pour les élèves CE1/CE2 qui permettait de revoir de nombreuses bases. Il fallait énormément étayer pour qu'elle finisse par trouver la bonne réponse mais je ressens que ce qu'elle comprend sur l'instant est oublié la seconde suivante.

Je décidé de travailler en lui faisant réviser une liste de mots pour la semaine suivante afin que je puisse lui faire dictée comprenant ces mots. Après une brève amélioration et après deux mois de travail, j'ai l'impression qu'aucune progression n'a été faite...
Elle ne savait pas se servir d'un Bescherelle, je lui ai donc expliqué comment ce livre fonctionnait et comment elle pouvait s'en servir lors de rédaction mais le problème est qu'elle ne sait pas quel temps elle utilise...

Malgré tous mes efforts et mon envie de bien faire et de l'aider, je suis un peu démunie car je ne sais pas quelle méthode adopter... Elle se distrait très facilement par une phrase que je prononce et qui l'amuse, par un petit bruit dans sa maison (et il y en a beaucoup...).
Je ne souhaite pas lui faire perdre du temps, voire pire, l'embrouiller.
Je sais que je ne pourrai pas rattraper son retard qui selon moi est très important, mais malgré le fait de ressasser sans cesse les mêmes choses simples, je constate que rien ne persiste...
Elle bénéficie également de l'aide d'un orthophoniste et d'aide aux devoirs dans son école.

Je sais que je serai amené à rencontrer des élèves en difficulté comme elle, j'aimerai vraiment pouvoir l'aider, elle, ainsi que tous les autres que je pourrai croiser à l'avenir.

J'aimerai savoir si quelqu'un pourrait me donner des clés, des méthodes, des exercices qui permettent efficacement de faire mémoriser des règles de bases.
Je sais qu'elle connaît un grand nombre de règles (mettre un "s" au pluriel par exemple) mais elle n'y pense jamais lorsqu'elle écrit...

J'envisage également de lui faire construire des cartes mentales pour distinguer les homophones et lui donner des astuces pour savoir comment les écrire. Mais est-ce une bonne idée?

Merci à tous d'avance pour l'aide que vous pourrez m'apporter.

  Profil  
gene
4865       

gene
  Posté : 23-03-2017 20:48

Un élève dys le reste toute sa vie, s'il garde l'envie de progresser, il peut atteindre un niveau de lecture/écriture 5ème/4ème à l'âge adulte.

Donc, pour l'aider, il faut, l'encourager à améliorer sa syntaxe, augmenter son vocabulaire, lui apprendre à utiliser un correcteur orthographique. Mais dans un 1er temps l'encourager encore et encore et au diable les fautes.
Tout les moyens mnémotechniques sont bons, une colline s'écrit avec 2 L parce qu'il faut 2 ailes pour passer au dessus, etc...

Toute production d'écrit devra être évalué en faisant abstraction des fautes pour peu que la phonétique et le découpage des mots soient correctes et compréhensibles.
Une évaluation sur l'ortho n'est bénéfique que si elle vise une règle en particulier. Les et/est, a/à, ou/où, etc.... la liste des mots invariables est aussi difficiles que la liste des verbes irréguliers en anglais pour un dys, aussitôt apprise, aussitôt oublié.

Surtout qu'il garde l'envie d'apprendre.

Lui lire les livres à étudier en lui demandant de ne lire que quelques passage, lui procurer le livre en audio (via les bibliothèque sonore), en contre partie travailler de façon approfondie, la compréhension, le vocabulaire, la syntaxe, les figures de style, le sens des conjugaisons et des temps, etc... tout cela à l'oral. L'orthographe viendra plus tard et petit à petit.

Lui apprendre à faire des carte mental (euristique, etc...) pour comprendre la conjugaison, la construction des mots, des phrases et tout cela avec des codes couleurs.
Les verbes en rouge, les nom en bleu, les adjectifs en verts, etc... Les terminaisons de conjugaison en couleur, les racine des mots en noir/les sufixe et préfixe d'une autre, etc....

Voilà quelques pistes.

GENE

  Profil  
Salome14
2  

Salome14
  Posté : 25-03-2017 23:29

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

J'en conclue donc que je n'étais pas trop sur la mauvaise voie alors.
Je m'interrogeais juste quant à la "profondeur" de sa dyslexie et s'il était possible à mon échelle d'y remédier un peu.

Je vais donc poursuivre le processus concernant les cartes mentales et les moyens mnémotechniques.

Merci

  Profil  
gene
4865       

gene
  Posté : 29-03-2017 19:21

Avec l'autorisation des parents, il n'est pas interdit de se mettre en relation avec l'orthophoniste de l'enfant.
Quelques échanges de mail peuvent être d'une grande aide.

GENE

  Profil  
Sauter à :
Recherche    

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0368 seconde(s)